La scolarisation

La scolarisation

Mar 18
La scolarisation

Aujourd’hui je vous fais un petit article sur la scolarisation. Comme vous pouvez le savoir scolariser un enfant avec de l’autisme est un combat de tout les jours . Les temps de scolarisations sont très minimes cela peu varier de deux heures par jour à une journée complète ou bien que deux jours par semaine car après on nous dit que cela n’est pas possible .

Notre fille est actuellement scolarisée deux jours par semaine , cette année elle a eu un maintient de grande section car aucunes places de libre en Ulis pouvait lui être proposer et elle ne rentrait pas dans les cases de l’éducation nationale , mais qu’est ce donc ces cases ? . Ces cases ce sont des tableaux que les instituteurs doivent remplir pendant l’année scolaire pour définir le travail le comportement et la socialisation .

Effectivement notre fille ne rentre pas dans ces petites cases eh non!!!!! elle parle anglais qu’elle a appris seule , elle sait lire ,compter en français et anglais elle a une très grande mémoire donc oui elle ne rentre pas dans les cases . Si les écoles acceptaient de mettre en place les pictos timer et tout ce qui est nécessaire pour se repérer dans le temps nos enfants rentreraient dans ces fameuses cases !!!!!!

Ce qui me fait doucement rire c’est que l’on ose nous dire que notre fille est beaucoup plus intelligente que ceux de son âge mais comme elle ne rentre pas dans les cases de l’éducation nationale elle ne pourra pas entrer en CP « chercher l’erreur  » .

On nous parle d’inclusion scolaire , mais la à l’heure actuelle je peux vous dire que l’inclusion ne se fait pas du tout , pour notre cas toutes les activités intéressantes se font quand notre fille n’est pas dans l’établissement et aussi on oubli de mettre les mots importants dans son cahier pour que l’on ne sache pas ce qui se fait dans l’école et qu’elle puisse louper les choses comme dernièrement le carnaval dont nous n’avions pas eu de mot et je ne remercierais jamais trop la maman qui nous a prévenu la veille sans quoi notre fille n’aurait pas eu de déguisement et c’était une crise assurée , donc pour moi c’est de l’exclusion .

Encore une fois cette année nous sommes dans le doute car elle n’a toujours pas de place en Ulis et nous ne pouvons l’inscrire ailleurs car la notification est pour Ulis avs donc nous sommes pris à la gorge . Il y aura de l’inclusion quand les personnes d’en haut comprendront que cela devient urgent et important que nos enfants soient scolarisés pour évoluer et avoir un avenir à peu près correcte .